PNL (Programmation Neuro-Linguistique)

Programmation /Apprentissage – Neuro/grâce au Cerveau – Linguistique/ par le Langage

La Programmation Neuro Linguistique est une approche visant à comprendre, optimiser et transmettre des stratégies élégantes dans tous les domaines de l’activité humaine. L’ensemble de ces connaissances et de pratiques ont été conçues par une modélisation de stratégies empruntées à quelques thérapeutes exceptionnels tels que Fritz PERLS*, Virginia SATIR* et Milton ERICKSON* en ce qui concerne la communication, le changement, la communication efficace pour tendre vers l’excellence.

PNL acronyme français : « PNL », anglais : « NLP », est l’abréviation de « Progammation Neuro-linguistique ».

Le terme « Neuro-linguistique » fut employé par Alfred Korzybski en 1933 dans son approche de la sémantique générale (Théorie qui traite des réactions nerveuses de l’organisme humain considéré comme-un-tout-dans-des-environnements).

Richard BANDLER et John GRINDER intègrent le mot « Programmation » au cours de l’élaboration de la PNL.

Au cours des années 70, Grégory BATESON, père de l’école de Palo Alto – Californie, désigne un groupe d’hommes qui travaillent ensemble autour de théorie de la communication et de la relation entre les individus.

Influencés par l’école de Palo Alto et des linguistes tels que Noam Chomsky, BANDLER et GRINDER créent la PNL à l’Université de Santa Cruz.

Pour Robert DILTS, les termes PNL ou programmation neuro-linguistique intègrent les trois composantes fondamentales de l’expérience humaine :

    Programmation : Elle renvoie singulièrement à la théorie de l’apprentissage et se rapporte à la façon dont nous codons ou représentons l’expérience vécue avec notre cerveau. Nos programmes déterminent le modèle du monde que nous créons. A partir de nos expériences, nous créons des processus de fonctionnement, des habitudes, c’est-à-dire des façons de penser, de ressentir et de nous comporter.

    Neurologie : La PNL repose sur l’idée que nos expériences de vie dépendent de notre représentation sensorielle. Notre comportement repose sur notre activité neurologique. Notre cerveau nous permet de percevoir, de penser, de ressentir et de faire des choix. Les informations reçues, sont transformées en processus mentaux conscients et/ou inconscients qui agissent sur nos comportements, lesquels influent sur notre psychologie, nos émotions.

    Linguistique : le langage structure et reflète la façon dont nous pensons et ressentons. Le langage code et retranscrit nos expériences, par des formes de communications:

    – Non-verbale (les gestes, les attitudes) ;

    – Verbale (les mots et expressions référencés par le VAKOG – la technique dite des « canaux sensoriels », par le même style, la même intelligibilité et aussi la  »carte du monde » = Même vision des choses) ;

    – Para-verbale ( Le volume respiratoire et pour la parole : la vitesse, le débit, le volume, le ton, l’accent) ;

    – Le Méta modèle Linguistique/La structure de phrases construite sur trois mécanismes: Omission; Généralisation; Distorsion.

 

    La PNL est une boite à outils parfaite qui va nous servir et contribuer

À pour obtenir des changements.

À communiquer avec notre entourage.

À faciliter la réalisation de nos projets de vie.

À prendre conscience de nos comportements dans nos relations

À pour ambition de déprogrammer notre logiciel intérieur pour mieux le reprogrammer.

À nous aide à mobiliser nos ressources et à utiliser nos sens.

À savoir questionner et se questionner.

À écouter nos émotions nos ressentis.

À savoir exprimer clairement nos opinions.

À prendre de la hauteur face à une situation négative.

À savoir transformer un problème en opportunité et progresser

À se fixer des objectifs précis, atteignables et écologiques.

 

 

    Comment se déroule une séance de PNL?

Une séance d’hypnose se déroule en trois étapes :

  1. LA 1ère séance  

Il est essentiel pour définir votre problème, déterminer votre objectif et envisager les moyens d’y parvenir. L’objectif d’une séance dh’ypnose doit toujours être adapté à la personne dans le respect de son intégrité.

  1. Associer la PNL avec l’Hypnose

Certains exercices de PNL pourront se faire sous hypnose et permettrons d’obtenir un résultat effectif et encore plus profond.

La création de l’état hypnotique :

 Il s’agit d’un état de conscience modifiée. Vous demeurez donc conscient avec en plus la capacité accrue de trouver de solutions nouvelles grâce aux ressources de votre inconscient. Aux antipodes de l’hypnose de spectacle, l’hypnose Ericksonienne proscrit les pertes totales de contrôle et respecte les besoins de la personne.

  1. Phase de changement

Grâce à des protocoles spécifiques, les ressources de l’inconscient sont mobilisées pour atteindre l’objectif voulu. Entrer dans les détails serait trop complexe. Pour être clair, il faut entendre ainsi la phase de changement : c’est un temps d’apprentissage pour l’inconscient qui lui permet de découvrir et mettre en place des solutions plus adaptées à votre identité et vos envies.

  1. Durée de la séance

 

1h30 pour la première séance et 1h pour les suivantes.

 

Autres informations utiles

Pendant une séance vous pouvez être allongé, ou  assis comme dans la plupart des psychothérapies, voire debout. Le choix s’effectue en fonction de votre souhait et des protocoles utilisés pour que la séance soit efficace.

Comment se déroule une séance de PNL ?

 

Le déroulement d’une séance de PNL est presque le même qu’en hypnose. La création de l’état hypnotique n’étant pas nécessaire, l’étape 2 est éliminée. C’est la différence majeure.

    Les créateurs et fondateurs de la PNL

 

    Richard Bandler (1949-), mathématicien et informaticien, docteur en psychologie. Egalement formé à la philosophie et à la logique.  Praticien en Gestalt-Thérapie, il s’est engagé dans l’étude de la psychologie dès 1972, en organisant un séminaire de recherche à l’Université de Santa-Cruz. Richard Bandler rencontre John Grinder quand ce dernier était professeur de linguistique à l’université de Santa Cruz. Richard Bandler est certainement l’homme clé de la PNL eRichard Bandler-NLPn tant que premier « imitateur » ou modélisateur des compétences de Virginia Satir et Fritz Perls. Concepteur du DHE™ et NHR™, il a particulièrement développé l’utilisation des sous-modalités sensorielles et des schémas du Milton modèle.

Richard Bandler intervient avec ses associées John La Valle et Kate Benson dans le cadre de PURE NLP,  ou avec paul Mc Kenna dans le cadre de NLP Life Training. Selon Monique Esser, ce qui caractérise sans doute le plus Richard Bandler est un mélange de rigueur, de non-conformisme, d’indépendance et de curiosité intellectuelle.

 

 

 

 

    John Grinder, Docteur en linguistique à l’Université de Santa-Cruz au moment  où il a rencontré R. Bandler au début des années 70, et spécialiste de la Grammaire Générative de Noam Chomsky. John Grinder a supervisé Richard Bandler lors de la réalisation sa thèse de Doctorat. John Grinder est celui qui a permis à Richard Bandler de comprendre comment il faisait pour modéliser ou « imiter » les compétences de Virginia Satir ou Fritz Perls. Les compétences de John Grinder en matière de modélisation ont joué un rôle important dans l’identification des schémas linguistiques de la communication. John Grinder est avec son ex épouse Judith DeLozier le développeur du New Code. John Grinder est Docteur en linguistique, et a été Maître de recherche à l’université Rockefeller et Professeur à l’université de Santa Cruz. Auteur de 14 livres, il vient de coécrire avec Carmen Bostic St Clair Whispering in the Wind. John Grinder enseigne la PNL dans le monde entier en restant fidèle aux modèles PNL de ses début et propose ses interventions dans les entreprises. Les sites ou on retrouve John Grinder sont  : son site personnel,   et le site consacré à ses formations  « NLP Academy« John-Grinder-NLP

        

 

 

 

 

 

Fritz PERLS (1893 – 1970), Psychiatre et psychothérapeute Allemand, il est influencé par Hans-Jurgen Walter et le mouvement des gestaltistes et élaborer sa Gestalt-thérapie. Il fonde avec son épouse Laura l’Institute of Gestalt Therapy à New York.

 

 

 

 

 

 

 

Virginia SATIR (1916 – 1988), Psychothérapeute américaine, elle obtient un doctorat honoris causa en sciences sociales. Elle est connue pour être l’une des pionnières de la thérapie familiale.

 

 

 

 

 

 

 

    Milton ERICKSON (1901 – 1980), Psychiatre et Psychologue américain, il joua un rôle important dans le renaissance de l’hypnose. Il est considéré comme le fondateur des thérapies brèves.