Notre cerveau, un outil incroyable!

LE CERVEAU, UNE MESURE A 4 TEMPS                                                                                                                                                                                                       

Cet outil incroyable, constitué d’environ 100 milliards de neurones qui échangent  des informations constamment. Ces échanges que l’on mesure avec l’électroencéphalogramme, se font par l’émission de courants électriques faibles nommés ‘ondes cérébrales’. Ces ondes sont rythmées et mesurées en cycles par secondes et varient selon nos activités : que nous soyons au repos, en éveil, en état de relaxation, de concentration ou d’apprentissage,  de sommeil léger ou profond…

Ces ondes se définissent sous forme de 4 rythmes majeurs présentés ici par ordre décroissant en fonction de leur  fréquence: bêta, alpha, thêta et delta. Nous noterons que le cerveau humain fonctionne entre 1Hz et 40Hz. Certains cas remarquables ont été identifiés, fonctionnant jusqu’à 100Hz.  Comme pour le spectre de la lumière, ou nous détectons des rangées, dites  »invisibles » avec les infrarouges et les ultraviolets, les ondes cérébrales de notre cerveau s’étendent au delà des ondes bêta 40Hz avec les ondes ‘gamma’ ; en dessous des ondes delta 1Hz avec les ondes ‘epsilon’ que l’on nomme le ‘champ étendu’.

Les ondes BÊTA – courtes, rapides, efficaces – associées au conscient  

Ce rythme fait partie des « Hautes Fréquences ». C’est l’état d’éveil, de conscience, celui dans lequel nous évoluons au cours de la journée: Nos yeux sont ouverts, nous sommes dans l’action, la réflexion, l’apprentissage, etc. Cet état correspond à la conscience ‘extérieure intériorisée’; l’esprit est conditionné pour assimiler les informations du monde extérieur. Nos neurones doivent gérer en continu, un grand nombre de données sensorielles synthétisées par nos cinq sens. A ce rythme ‘bêta’, l’EEG (électroencéphalogramme) illustre des ondes de 12 à 40 cycles/s, selon l’activité neuronale. Dans cet état d’éveil, de hautes fréquences, notre cerveau fonctionne en haut et bas bêta avec des passages en alpha; environ toutes les 90mn (rythme biologique ultradien).  Dans certains états d’hyperactivité, nous sommes capable d’absorber encore plus de données, d’informations; Nous passons dans l’état d’hyper-bêta, plus connu sous le nom de ‘gamma’ (au delà de 40Hz)

Nous fonctionnons le plus souvent avec un hémisphère dominant. Alors que le rythme bêta privilégiera la fonction du cerveau gauche, le travail analytique et la réflexion, le rythme alpha avantagera la perception intuitive, créative et globale de l’hémisphère droit

Les ondes ALPHA – calmes, posées – associées au conscient en partie, au subconscient

Alors que nous adoptons une position confortable, que nous sommes calmes, détendus, en train de rêver, flâner, ou nous pratiquons une activité tranquille ou encore, nous sommes dépourvus de sensations  et d’énergies électromagnétiques, nos ondes cérébrales s’apaisent aussi. Appelé le ‘rythme du méditant’, c’est aussi un état que l’on retrouve en hypnose; état de transe légère. Les ondes alpha sembles couper les connexions sensorielles. A ce rythme ‘alpha’ l’EEG affiche un abaissement de la fréquence et nos neurones adoptent un rythme qui oscille de 8 à 12 cycles/s. Dans cet état, le courant d’informations et de données sensorielles synthétisées par nos cinq sens est ralenti, l’esprit se focalise vers l’intérieur en gardant conscience du monde extérieur.  Nous remarquons qu’en état de relaxation, les neurones fonctionnent ensemble de manière intériorisée. A ce rythme, notre attention est tournée vers le subconscient. Ces ondes alpha entrent dans la catégorie des  »Basses Fréquences »  ainsi que les ondes thêta vers lesquelles le rythme oscille quand nous entrons dans un état d’introspection, de conscience plus profond.

Le rythme ‘alpha’ accélère la production de divers neurotransmetteurs et booste celle de la sérotonine: augmente la relaxation; apaise la douleur; libère du stress, etc.

Les ondes THÊTA – lentes, dispersées – associées au subconscient en partie, au sommeil et à l’inconscient

L’activité cérébrale ralentit, c’est une fréquence encore plus basse qui oscille entre 3,5 et 8,5 cycles/s, Ce rythme lent et diffus mène à la méditation profonde avec les yeux fermés, en général ainsi qu’à la  »résolution de problèmes », à la rêverie. C’est la phase qui précède le sommeil paradoxal, celle du sommeil léger. Ce rythme thêta correspond à l’état de conscience très profond, naviguant entre le subconscient et l’inconscient, dans notre monde intérieur. C’est à ce rythme que nous explorons les entrailles de l’inconscient lors de transes profondes;  hypnose thérapeutique; hypnose en anesthésie, etc. En nous ouvrant l’accès aux pouvoirs du subconscient, les ondes thêta nous permettent également, de gérer la douleur. Nous pouvons identifier cet état chez les yogis, les créateurs, les athlètes, les personnes en grande méditation… Selon la hauteur de la fréquence, thêta sera associée aux  »Basses Fréquences » ou aux  »Très Basses Fréquences ». En descendant vers 3,5 Hz, nous  nous allons d’un état de relaxation vers un état de sommeil, le rythme cérébral diminue fortement.

Des études démontrent l’implication des ondes thêta dans les fonctions de la mémoire, l’encodage et la récupération des souvenirs à long terme ainsi que durant des moments émotionnels intenses. Nous allons pouvoir accéder ‘insensibilité à la douleur,

Les ondes DELTA – associées  au sommeil et à l’inconscient

Nous arrivons dans un monde au delà  du rêve; Nous dormons à poings fermés. Nos ondes ralentissent fortement. Du rythme thêta nous glissons vers le rythme delta, cet état de conscience profonde. Nous entrons dans le monde de l’inconscient, le sommeil très profond. Delta est associé aux  »Basses Fréquences ». Le cerveau ne capte plus les stimuli  extérieures et les muscles sont inertes. Cependant, les fonctions gérées par le système nerveux autonome restes en éveil pour assurer les fonctions vitales du corps. Dans cet état, notre conscience est toujours active mais le niveau est différent. L’esprit est déconnecté des deux mondes: extérieur et intérieur. Les fréquences des ondes delta oscillent entre 0,5 et 3,5 cycles/s. A cette fréquence, le cerveau entre dans un état  »inconscient » pas si inconscient que cela, c’est le champ de la régénération. Aucune information n’arrive au cortex. En se rapprochant de 3.5 cycles/s , le cerveau sombre dans des états proches de la mort physique en passant par le coma. L’état d’hyperconscience apparaît au rythme bas delta, proche de 1 cycle/s. C’est dans cet état que les divisions cellulaires et la production de l’hormone de croissance apparaissent.

Lorsque l’EEG affiche un tracé plat, il n’y a plus d’activité cérébrale, c’est le signe d’une mort cérébrale.

L’accroissement des ondes Delta dans le cerveau est associé à l’empathie et l’intuition, comme si l’atteinte de ces fréquences permettait d’entrer en résonance avec un champ d’information non détecté par les canaux habituels.

Moins de 0.5 Hz Ondes epsilon: Proche de la mort.

Plus de 40 Hz Ondes gamma : Grande activité cérébrale, comme pendant les processus créatifs, de résolutions de problèmes et en état très de grande concentration. Les résultats d’une étude menée en 2004, a enregistré les tendances rythmiques de moines, durant leurs séances de méditation. On leur demanda de générer un sentiment de compassion objectif pendant cette méditation., ce qui augmenta leur activité cérébrale, adoptant une « rythmique », de manière cohérente, ce qui suggère que leurs structures neuronales fonctionnaient en harmonie. Ceci a été observé à une fréquence autour de 40 Hz, ce qui correspond au rythme des ondes gamma.

Même si notre cerveau demeure un organe inexploité, nous disposons de plus en plus de données scientifiques bien que celles-ci soient constamment revues et corrigées suite aux découvertes ressentes.

Sans être spécialiste des neurosciences  et si vous avez envie de lire, de vous activer au rythme des ondes bêta ;Si vous désirez vous offrir un moment de détente en générant des ondes alpha;  Si le besoin de vous reconnecter à des ressources positives ou vous ré-informer auprès de votre source créative en vous mettant sur la longueur d’ondes thêta ou encore, l’envie de vous surpasser en tenterez l’expérience des ondes gamma, via la méditation!

Il existe des méthodes telles que l’hypnose, la méditation ou les audios d’ondes permettant d’influer sur vos rythmes cérébraux. Les séances d’hypnose peuvent aussi être pratiquées sur support audio d’ondes. Il ne tiens qu’à vous d’essayer! Soyez curieux!

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *