Les Neurotransmetteurs, qui sont ils?

Des experts en psychobiologie ont démontré qu’un grand nombre de problèmes psychiatriques ne serait pas tant dû aux expériences traumatisantes subies pendant l’enfance qu’à la chimie du cerveau.

 

Des molécules secrétées au sein du cerveau agissent sur la vigilance, le souvenir, le sentiment de bien-être ou le stress : ce sont les neurotransmetteurs. Focus sur les 6 messagers chimiques cérébraux les plus importants. Plus les conseils du Dr BRAVERMAN, auteur du bestseller Un cerveau à 100% pour en avoir des quantités optimales.

Les neurotransmetteurs suivants sont les plus importants du cerveau pour le contrôle qu’ils exercent sur les neurones. Ce sont aussi les plus étudiés, et ceux qui sont le plus souvent la cible des molécules naturelles (nutrition) ou de synthèse (médicaments).

Read More

No Comments

Les effets de l’environnement sur nos gènes

Transmission des effets de nos traumatismes positifs ou négatifs à nos descendants

Nos expériences, notre environnement peuvent modifier l’activité des gènes, impacter notre physiologie… et être transmis à nos enfants.

Notre cerveau est constitué de milliards de cellules neuronales et chaque cellule contient notre bagage génétique.

Nos comportements sont contrôlez par le cerveau.

Chaque cellule est dotée d’un noyau contenant 23 paires de chromosomes. Ceux-ci  sont constitués de filaments d’ADN constitués de séquences de nucléotides qui détermine le gène. Nous disposons d’environ 20 à 25 000 gènes qui déterminent nos caractères innés ; C’est notre bagage génétique, héritage de nos deux parents.

Si l’inné nous caractérise, nous sommes malgré cela, bien plus que nos gènes.

Read More

1 Comment

Notre cerveau, un outil incroyable!

LE CERVEAU, UNE MESURE A 4 TEMPS                                                                                                                                                                                                       

Cet outil incroyable, constitué d’environ 100 milliards de neurones qui échangent  des informations constamment. Ces échanges que l’on mesure avec l’électroencéphalogramme, se font par l’émission de courants électriques faibles nommés ‘ondes cérébrales’. Ces ondes sont rythmées et mesurées en cycles par secondes et varient selon nos activités : que nous soyons au repos, en éveil, en état de relaxation, de concentration ou d’apprentissage,  de sommeil léger ou profond…

Ces ondes se définissent sous forme de 4 rythmes majeurs présentés ici par ordre décroissant en fonction de leur  fréquence: bêta, alpha, thêta et delta. Nous noterons que le cerveau humain fonctionne entre 1Hz et 40Hz. Certains cas remarquables ont été identifiés, fonctionnant jusqu’à 100Hz.  Comme pour le spectre de la lumière, ou nous détectons des rangées, dites  »invisibles » avec les infrarouges et les ultraviolets, les ondes cérébrales de notre cerveau s’étendent au delà des ondes bêta 40Hz avec les ondes ‘gamma’ ; en dessous des ondes delta 1Hz avec les ondes ‘epsilon’ que l’on nomme le ‘champ étendu’.

Les ondes BÊTA – courtes, rapides, efficaces – associées au conscient   Read More

No Comments